fabriquer une fendeuse à bois manuelle

Fabriquer une fendeuse à bois manuelle

Amis bricoleurs et bricoleuses, cet article est fait pour vous. Si vous vous demandez comment fabriquer une fendeuse à bois manuelle, c’est probablement pour une des fendeuses présentées ici que vous allez craquer : silencieuses, très efficaces et sans efforts. Mais attention, il y a bricoleur et bricoleur. Fabriquer une fendeuse nécessite des connaissances techniques, de longues heures de travail et du matériel spécialisé. Souder et découper du métal est une activé dangereuse qui nécessite un savoir-faire.

Le but de ces machines est d’atteindre les performances des fendeurs électriques tout en jouissant des bruits relaxants du bois qui se déchire et des grincements métalliques des ressorts.

Nous vous avons préparé une sélection des meilleures vidéos de fendeuses artisanales : les plus ingénieuses, les plus simples à manipuler et les plus sophistiquées. Bravo à leurs concepteurs !

 

Fabriquer une fendeuse à bois manuelle à potence

 

À base de matériel récupéré, les fendeuses manuelles auto-construites ne coûtent pas très cher. Mais il sera indispensable de disposer d’outils de serrurerie comme d’une disqueuse et d’un poste à souder.

La mécanique mise en œuvre est très simple : contre-poids, leviers et ressorts de suspension de tracteur ou de remorque.

Pour la réaliser il vous faudra quelques ingrédients rares et précieux :

  • beaucoup d’imagination,
  • des plans de construction,
  • pas mal de temps libre,
  • un atelier adapté,
  • du matériel récupéré à la casse ou dans le garage d’un agriculteur (pas si évident).

La récupération de métal et de ressorts peut-être compliquée. Vous trouverez les fournitures (tubes carrés, IPN, ressorts de suspension de remorque) chez des vendeurs spécialisés ou sur Internet.

Si vous ne vous sentez pas complètement à l’aise avec la soudure et la conception mécanique, vérifiez qu’un modèle plus simple de fendeuse manuelle n’est pas plus adapté à vos besoins.

Voici une petite sélection de vidéos pour vous mettre l’eau à la bouche, ou plutôt le bois à la fendeuse…

 

Fendeuse à bois artisanale : principes de base

Les fendeurs manuels à potence sont assez volumineux. Ils sont en général installés dehors, sur l’espace de fendage du bois.

Dans cette vidéo, nous avons affaire avec un prototype, ou plutôt un modèle unique. La conception est équilibrée et l’opérateur semble ne pas devoir fournir d’efforts trop violents pour activer le bras de la fendeuse.

Pour pouvoir travailler le dos bien droit, une table de fendage a été installée sous la tête de fendage. Ce support de bûche, large et bien plat, rend le fendage plus ergonomique.

L’équipement de sécurité et la technicité de la personne occupée à fendre nous rappelle cependant que fendre du bois, même avec une fendeuse manuelle, est une activité qui ne s’improvise pas.

Vous avez remarqué la facilité et la douceur du geste ? Le débit de ce genre d’outillage est largement suffisant pour une consommation annuelle familiale.

 

Une fendeuse à bois écologique pour toute la famille

 

Dans cette vidéo, l’auteur démontre que les fendeuses manuelles ainsi conçue sont très puissantes, silencieuses et utilisables par toute la famille, sans effort, écologiquement.

Comme le dit son concepteur, la base n’est pas assez rigide, elle manque de solidité et de stabilité, et la forme du coin de fendage est à retravailler : il ne parvient pas à fendre les bûches très larges. Et c’est dommage, en effet, ce type de fendeuse est plus adapté que les petites fendeuses électriques dont la largeur du support limite souvent le diamètre maximum des bûches à fendre.

Il manque également un support de bûche ergonomique pour fendre confortablement. Mais globalement, l’essai est déjà efficace.

 

Le concepteur, satisfait de son prototype affirme qu’il travaille sur un modèle plus perfectionné : pour la commercialiser ? Très bonne idée !

 

Une conception très simple, une finition impeccable

 

Les deux outils présentés ci-dessus sont très basiques. Les fendeuses ne sont pas sécurisées, et n’ont pas été traitées contre la rouille. Il semble également que le matériel ait été récupéré.

La vidéo suivante présente un modèle tchèque, le Thor’s Hammer, par Mjölnir. Perfectionné, amovible, etc. Le top de l’auto-construction.

Vous pouvez contribuer, pour quelques couronnes, au projet DIY du concepteur de cet outil, connu sous le pseudo de Tsagedar. La machine n’est pas proposée à la vente. Si elle l’était, elle serait probablement dans la gamme d’un bon fendeur électrique ou thermique, autour de 1000 €.

 

 

Une quatrième vidéo, toujours venue de l’Est de l’Europe (il y fait plus froid).

 

Vous remarquerez la cale en bois sous le ressort : il semblerait que cette fendeuse soit encore en cours d’amélioration. C’est ce qui risque de vous arriver si vous vous lancez dans la construction d’un tel outil sans être ingénieur ou au moins compétent dans les calculs des forces mécaniques et des leviers… Vous devrez procéder par essai-erreur, imitation et transposition, jusqu’à trouver l’équilibre parfait. Autant dire que si vous vous lancez dans un tel projet, préparez-vous à y passer beaucoup de temps et d’énergie.

4 machines, 4 niveaux de finition, mais toujours le même principe : une potence, un ressort, un levier et une tête de hache lestée.

 

Fabriquer une fendeuse à bois manuelle à percussion

 

Une autre fendeuse DIY manuelle existe, basée sur le même modèle que les fendeuses simples à percussion, comme la très populaire fendeuse Smart Splitter, que vous trouverez en cliquant sur ce lien (lien d’affiliation).

En effet, dans le modèle présenté ici, le poids de la masse qui percute la bûche à fendre est plus important. La fendeuse à bois manuelle du Père Michel, qui explique son fonctionnement et sa fabrication dans son blog, que je vous conseille si vous êtes un passionné du bricolage.

Cette petite fendeuse d’intérieur est parfaite pour refendre du petit bois ou des bûches de 25 ou 30 cm de long pendant la saison de chauffe.

 

Fabriquer une fendeuse à bois manuelle avec un cric hydraulique

 

Certains cyberbricoleurs se lancent dans des fendeuses à base de cric hydraulique, récupéré sur un cric de mécanique automobile. Ce modèle peut développer une force de 10 tonnes, il est donc primordial de bien sécuriser l’outil car un bois projeté à cette puissance peut être très dangereux.

Pour s’essayer à la construction, les bricoleurs des forums d’Internet conseillent de se munir d’un vérin ou cric hydraulique simple pour le dépannage des voitures et d’une lame de hache. Je tiens à préciser que ces informations, trouvées sur les forums, sont toujours à prendre avec précautions : vous prenez des risques si vous manipulez ce type de matériel puissant.

Mais puisque les informations sont disponibles sur les forums, vous aurez probablement envie d’essayer quand même. Voici donc quelques informations à connaître avant de mettre son corps en danger :

  • Utilisez plutôt un cric à chandelle, qui monte droit (les autres types de crics se décalent à chaque pompage et risquent de décaler et faire sauter la bûche de son support).
  • Sachez également qu’une fendeuse avance de 8 cm à la seconde. Avec un cric de voiture, vous obtiendrez plutôt 8 cm à la minute. C’est donc du fendage très lent et pas forcément très efficace.
  • Fabriquez un cadre métallique solide, avec des IPN soudés par exemple, pour maintenir la bûche à l’intérieur. Un cric hydraulique de base fait 2 tonnes. Il est adapté pour le bois facile à fendre ou des bûches de taille limitée, mais pour les bois plus durs, vous n’y arriverez pas.

Les personnes qui se lancent dans la fabrication de crics hydrauliques ont en général quelques connaissances de base. Si vous ne les avez pas, tournez vous vers ces bricoleurs expérimentés.

 

Comment fabriquer une fendeuse à bois : les plans

 

Cet article sera complété régulièrement. Nous élaborons actuellement un modèle de fendeuse à bois manuelle compact, démontable et sécurisé. Pour le moment, nous ne disposons ni des plans, ni de photos du bricolage de base. C’est en cours de réalisation, dans nos ateliers. À terme, si tout se passe comme prévu, nous serons en mesure de vous communiquer un plan de construction (à adapter en fonction des éléments que vous trouverez) et nous cherchons déjà un moyen de produire et commercialiser la machine (tout le monde n’a pas la chance de savoir bricoler).

Pour que la fendeuse soit efficace, il faut respecter certaines dimensions : longueur du levier, poids de la tête, etc. Vous pouvez commencer avec des tests et l’améliorer au fur et à mesure. Mais encore une fois, si vous n’avez aucune connaissance, il est peut-être plus sage de se tourner vers une fendeuse du commerce.

En attendant, si vous tenez absolument à fendre du bois sans machine, vous pouvez trouver dans le commerce des petits fendeurs à bois compacts et léger.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.