hache à fendre

Comment fendre du bois à la hache : la technique

Comment fendre du bois facilement, sans se blesser et sans efforts ? Fendre du bois à la main (ou plutôt à la hache) semble compliqué pour un novice : caler la bûche verticalement, soulever un merlin qui pèse son poids de métal forgé, viser juste, et enfin fendre le bois d’un coup sec. Connaître la technique pour fendre du bois au merlin et apprendre les bons gestes vous permettra devenir un fendeur ou une fendeuse efficace plus rapidement.

 

https://fendeuse-bois-facile.com ; fendre du bois à tout âge
Tout le monde peut fendre du bois

 

Fendre du bois : la technique

 

Tout d’abord, vous devez choisir un billot adapté, à la bonne taille, stable et plat. Disposez le si possible sur un sol dur, afin que la force de la hache ne soit pas absorbée par le sol. Un billot ne devrait pas être plus haut que vos genoux. Cependant, la hauteur cumulée du billot et de la bûche à fendre ne devraient pas être plus haut que votre bassin, afin que la frappe puisse être à pleine puissance.

Ensuite, vous obtiendrez de bons résultats en choisissant les bons outils. Une hache à fendre, un merlin, un coin, une masse, etc. Adaptez l’outil et la technique au bois que vous devez fendre.

 

La technique pour fendre du bois

  • poser la bûche à fendre sur le billot, verticale
  • se tenir face au billot, à la distance équivalente à un manche d’outil
  • écarter légèrement les jambes pour éviter que la lame ne s’abatte sur ses pieds
  • soulever la hache ou le merlin, au dessus de la hauteur des épaules
  • bras tendus, accompagner la hache sur la bûche avec une légère impulsion, c’est le poids de l’outil et la hauteur de chute qui vont fendre le bois

 

Astuces de fendeurs confirmés

 

Le geste de frappe doit être souple et déterminé. Trop lent, la hache s’enfoncera dans le bois, trop rapide, vous vous fatiguerez pour rien. Afin d’avoir un geste franc, il est conseillé de viser mentalement le bas de la bûche : c’est là que votre outil doit finir son parcours. L’hésitation et le doutes ne sont pas les alliés du fendeur de bois.

Notez que la taille des bûches et l’essence du bois sont des facteurs importants de la difficulté à fendre du bois. Du chêne bien sec et noueux de 50 cm demandera une plus grande technicité. Il est plus facile de fendre des bûches de pin de 25 cm ou 33 cm.

Cette technique est valable pour la hache à fendre et le merlin. Selon les circonstances, vos préférences et vos capacités, il existe d’autres moyens de fendre du bois à la main.

 

Variantes

 

Le coin et la masse sont des outils simples pour fendre les bûches. Que vous utilisiez un coin standard ou un coin éclateur, la technique est la même : martelez légèrement le coin pour le fixer dans la bûche, à l’aide le la masse. Ensuite, frapper franchement : le coin s’enfonce et ouvre le rondin. Cette technique est particulièrement appropriée pour fendre de gros diamètres de bûches.

La hachette permet de fendre du bois plus fin, de refendre les bûches pour faire, par exemple, du bois d’allumage. Utilisée d’une main, elle est plus légère et moins puissante qu’un merlin.

 

Fendre du bois sans se blesser

 

Vous savez maintenant fendre du bois, il vous faudra un peu d’entraînement pour avoir un bon rendement. Mais attention, c’est toujours dans les moments où l’on relâche son attention que surviennent les accidents. Utilisez toujours du matériel de protection, et pensez à la sécurisation de l’espace de fendage.

Adopter une bonne posture vous évitera d’avoir mal au dos. Pliez légèrement les genoux pour accompagner le mouvement et rester souple. Ne vous baissez pas, restez le dos bien droit. Et surtout, ne forcez pas avec vos bras. La force vient de votre posture globale et de tout votre corps.

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.